Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 17:46

Le comédien-humoriste Gbi de Fer est vraiment en colère contre la soi-disant « Caravane de sensibilisation à la paix et à la réconciliation nationale » de Ouattara & Co. Il l’a fait savoir le 31 octobre 2012, sur la télévision en ligne www.ivoirtv.net. Selon lui, les somptueux cachets offerts à certains participants, c’est autant d’argent volé aux Ivoiriens sinistrés…

 

Pulsion I

 

« Souvent, c’est le comportement des uns et des autres qui crée la frustration et la haine. Au temps de Laurent Gbagbo, on disait que son entourage n’écoutait personne, que son entourage était hautain parce que trop rassasié. Sinon, Gbagbo lui-même n’a jamais été un problème pour les Ivoiriens. Le président Alassane est venu. Lui, je ne sais même pas s’il écoute quelqu’un. Cette caravane de la réconciliation qu’ils sont en train d’organiser me conforte dans ma position. Alassane, depuis qu’il est président de la République a reçu Alpha Blondy, Tiken Jah, Magic System. Tiken a été reçu 2 fois, Alpha une fois et A’Salfo plus de 4 fois. Question : qu’est-ce qu’ils ont de si important pour être reçus plusieurs fois, alors qu’aucun artiste local n’a été reçu à la présidence, alors que nous faisons tous des demandes d’audience ? Est-ce parce qu’ils sont à l’international ? Ces messieurs ont un comportement qui a créé n’importe quoi au sein de la famille des artistes en Côte d’Ivoire. »

 

Pulsion II

 

« Quand le président Alassane les a reçus – car c’est eux seulement qu’il reçoit – il leur a demandé ce qu’ils pouvaient faire pour lui. Chacun a parlé de Caravane de réconciliation nationale. La seule personne qui peut parler de caravane de réconciliation nationale, c’est Tiken Jah. Les 2 autres, peuvent-ils me parler de réconciliation dans mon pays ? Je ne crois pas. Depuis 10 ans que nous vivons la crise, A’Salfo a-t-il une fois sorti un morceau pour parler de la Côte d’Ivoire à l’unisson ? A-t-il une fois fait une tournée pour parler d’apaisement ? A-t-il une fois décrié tel ou tel comportement ? Il se contentait seulement de vendre "1er Gaou", son deuxième album à succès. Je n’ai jamais vu Alpha prendre un cahier et un stylo pour les offrir à un démuni. Tiken, je peux comprendre. Il a offert des tonnes de riz à l’Institut des aveugles de Yopougon, une école primaire à Gbéléban, à Man… Il a offert au moins 4 écoles primaires. Lui au moins, il partage. »

 

Pulsion III

 

« On remet une somme de 821 millions Fcfa pour une caravane. C’est choquant. Les Blondy gèrent 30%, le ministère 40% et les 30% restants sont pour la Tva. Yodé et Sirop sont venus de France. Leur cachet fait 15 millions Fcfa. Blondy a 10 millions Fcfa par prestation. Les 6 villes lui font 60 millions Fcfa. A’Salfo a 8 millions Fcfa par spectacle. Les 6 spectacles lui procurent à 48 millions Fcfa. Les artistes locaux qui étaient là, qui ont subi la guerre, qui ont tout perdu, qui ne savent plus où dormir, vous savez combien on leur donne ? Fadal Dey a 400 mille F par spectacle, alors qu’il n’a plus rien. Kajeem n’a plus rien. J’ai vu un groupe d’artistes Guéré dont Claude Romy, Blé Marius et leurs danseurs à la Rue Princesse de Man manger en groupe un seul poulet. Pendant ce temps, d’autres artistes mangent bien à l’Hôtel Cascade. Est-ce que c’est bien ? Eux, ils ont 50 mille F par prestation. Il n’y a même pas une seule femme artiste (Rose Sabine les a rejoints sur le tard, ndlr) dans leur tournée. J’aurais été content de voir Antoinette Allany dans cette tournée car elle a tout perdu. Elle est restée à Paris alors qu’ils ont fait venir des gens de Paris. Ce n’est pas bien. Pas même un artiste comédien dans la tournée. Est-ce à dire que les chanteurs sont mieux que nous ? Je dis non. Ce n’est pas donné à tout le monde d’écrire un texte, de le mettre en scène et de le dire. »

 

Pulsion IV

 

« Quand je vois que des Guéré sont à Duékoué, à Bangolo… et ne savent où dormir, où manger et on donne 60 millions Fcfa à Blondy pour dire : "Laissez tomber !", est-ce que c’est bien ? Evitez de faire des bénéfices sur le dos des Ivoiriens qui souffrent. Si cela ne vous interpelle pas, si vous n’en êtes pas conscients, nous, nous en sommes conscients. Alpha, c’est notre aîné. Quel argent n’a-t-il pas pour prendre 60 millions Fcfa sur le dos de pauvres personnes qui n’ont rien à manger ? Dresser un podium et chanter, c’est cela la réconciliation ? Il y a des artistes en Côte d’Ivoire qui ne savent où dormir. D’autres sont en exil. Glazaï Kévin est au Bénin. Il ne peut pas rentrer car sa maison a été pillée. Dites moi, chez Alpha a-t-il été pillé ? Chez A’Salfo a-t-il été pillé ? Apprenons à nous respecter. C’est l’argent du contribuable ivoirien que les gens prennent pour vous donner, et vous gaspillez cela comme vous voulez. Méfiez-vous. Je ne suis pas du tout content. Les artistes locaux qui ont subi la guerre sont sans contrat. La femme de Tolio Anatole a reçu une balle et est décédée. Il est là. Il n’a rien. Il faut évoluer à l’international pour que le président te reçoive. Dites-moi, c’est le Blanc venu de France pour jouer de la guitare devant le Guéré qui va faire que le Guéré va laisser palabre ? Le Guéré dit que sa maison est détruite, qu’il a faim, qu’il n’a pas l’argent pour envoyer son enfant à l’école. Qu’est-ce que vous faites ? Le cachet de Blondy peut permettre de construire 5 villages en géo-béton. Quand on va parler, vous allez dire que c’est de l’aigreur. On l’a fait sous Gbagbo, on le fera sous vous. Ce n’est pas bien ce que vous faites. Ce n’est pas joli. »

 

Pulsion V

 

« Je suis arrivé le jeudi 25 octobre à Man. J’ai eu une séance de travail de 15mn avec Blondy. Je lui ai dit que je ne suis pas content. J’ai dit la même chose à Tiken qui m’a dit qu’il n’était au courant de rien. A’Salfo m’a dit qu’il avait faim et qu’il partait manger, alors que les gens pour qui il tourne ont plus faim que lui. J’avais des courses sur Abidjan. Je suis rentré. Comme j’ai compris, je vais chercher des artistes, des architectes, des maçons, des plombiers pour aller construire des maisons à Duékoué pour ceux qui souffrent. C’est quand quelqu’un est rassasié, est content, qu’il peut faire un spectacle. De quelle réconciliation tu parles ? Quelqu’un n’a pas mangé, mais toi tu mets de l’argent de côté et tu lui dis : réconcilions-nous. Ils se foutent des gens ou quoi ? Je suis découragé. Il faut que le président sache choisir ses collaborateurs. N’importe quoi. C’est méchant. »

 

Fin de la pièce

 

Propos recueillis par Herman Bléoué & Schadé Adédé in Notre Voie

 

EN MARAUDE DANS LE WEB

Sous cette rubrique, nous vous proposons des documents de provenances diverses et qui ne seront pas nécessairement à l'unisson avec notre ligne éditoriale, pourvu qu'ils soient en rapport avec l'actualité ou l'histoire de la Côte d'Ivoire et des Ivoiriens et que, par leur contenu informatif, ils soient de nature à faciliter la compréhension des causes, des mécanismes et des enjeux de la «crise ivoirienne ».  

 

Source : La Dépêche d'Abidjan 3 Novembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by chato9.over-blog.com - dans EN MARAUDE DANS LE WEB
commenter cet article

commentaires