Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 11:37

Selon le baromètre Ifop/JDD publié ce dimanche, les cotes de popularité du président de la République et de son Premier ministre sont reparties à la baisse en février.

L’effet Mali aura été de courte durée pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Les cotes de popularité du président et de son Francois-Hollande-8001.jpgPremier ministre ont très légèrement fléchi d’un point en février par rapport à janvier, pour arriver pour chacun à seulement 37% de satisfaits, selon un sondage Ifop paru dans le Journal du Dimanche.

62% des personnes interrogées, comme en janvier, se déclarent mécontentes « de François Hollande comme président de la République » (24% très mécontentes et 38% plutôt mécontentes) contre 37% (-1) de satisfaites (4% très satisfaites et 33% plutôt satisfaites) et 1% sans opinion (aucune en janvier).

60% des sondés, là aussi sans changement en un mois, sont mécontents « de Jean-Marc Ayrault comme Premier ministre » (19% très mécontents et 41% plutôt mécontents) contre 37% (-1) de satisfaits (2% très satisfaits et 35% plutôt satisfaits) et 3% (-1) sans opinion.

« Si les Français ont globalement soutenu l’action du président de la République au Mali, cette guerre n’est pas au cœur de leur préoccupation. Cela n’efface pas l’angoisse sociale, ni la déception d’une partie des électeurs de gauche sur les promesses non tenues », constate Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop, dans les colonnes du JDD.

La cote de popularité du Premier ministre comme du président de la République n’avaient cessé de descendre de mai 2012 à la fin de l’année, avant de remonter de trois points en janvier.

Pour François Hollande, elle est passée de 61% en mai 2012 à 43% en septembre puis 41% en novembre, 37% en décembre avant la légère remontée de janvier à 38% et le résultat de février à 37%.

Pour Jean-Marc Ayrault, elle est passée de 65% de satisfaits en mai 2012 à 50% en septembre, puis 43% en novembre et 35% en décembre, avant une remontée en janvier à 38%, puis ce fléchissement de février à 37%.

 

* Sondage réalisé par téléphone du 7 au 15 février auprès d’un échantillon de 1.899 personnes, représentatif de la population française adulte et sélectionné selon la méthode des quotas.


en maraude dans le web

Sous cette rubrique, nous vous proposons des documents de provenance diverses et qui ne seront pas nécessairement à l’unisson avec notre ligne éditoriale, pourvu qu’ils soient en rapport avec l’actualité ou l’histoire de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens, et aussi que par leur contenu informatif ils soient de nature à faciliter la compréhension des causes, des mécanismes et des enjeux de la « crise ivoirienne ».

 

Source : Connectionivoirienne.net 17 février 2013 (D’après LEXPRESS.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by chato9.over-blog.com - dans EN MARAUDE DANS LE WEB
commenter cet article

commentaires